Juin 5, 2012 - North of SouthIsland    2 Comments

Promenades de santé

[audio:https://nz.tristanpilat.com/wp-content/uploads/2012/06/seasound.mp3|loop=yes]

Coucou tout le monde !

J’espère qu’en France vous profitez pleinement du bon temps, car nous, on est sous la pluie. Et oui, mais cela ne nous arrête pas pour autant. On continue notre petit parcours et les visites s’enchaînent. Après Nelson, nous avons visité Rabbit Island. C’est une presqu’île où le calme règne. On est ensuite passé à Mapua, un village situé en Bord de mer, qui nous a un peu déçus. Il n’a pas grand intérêt. Ensuite, on est parti vers Motueka. Et là, surprise ! On a eu droit et au lever et au coucher du soleil sur la plage. Et c’était grandiose ! On est ensuite allé au marché artisanal du dimanche matin, non pas pour faire du shopping, mais pour admirer l’artisanat local.

Après… on a repris la route en direction de Tasman bay. Les plages au sable doré se sont enchaînées jusqu’à Kaiteriteri pour notre plus grand bonheur. On a alors fait les enfants : on a ouvert un gros paquet de bonbons en admirant ce splendide paysage. Ensuite, on a décidé de faire une partie d’Abel Tasman Coastal Track, une des randonnées les plus prisées de Nouvelle-Zélande. Comme on est parti tard et que le ciel était menaçant, on n’a malheureusement pas pu atteindre la réserve marine. On a rebroussé chemin avant, mais sans regret, le décor nous a bien entendu beaucoup plu. Et puis comme reprise, c’était déjà bien. À Blenheim, on a beaucoup travaillé, mais pas marché. Alors à la fin de la track, on était très fatigués.

On a aussi visité les Pupu Springs, une des sources d’eau les plus larges et les plus claires au monde. On est ensuite monté jusqu’à Cape Farewell, l’endroit le plus au nord de l’île du sud, où une baie de sable rentre dans l’océan et semble représenter le bec d’un kiwi. Une fois, tout en haut, on a été obligé de prendre un camping (pas d’endroit où dormir gratuitement). On était déçu, mais le lendemain matin, on a profité des tuyaux du propriétaire, et après une grande balade de quelques heures, on avait vu des plages sans pareil, sans doute les plus belles que l’on est vu jusqu’à présent. En revanche, sur le retour, les averses se sont enchaînées et nous nous sommes retrouvés trempés jusqu’aux os. Alors, afin de se mettre au chaud, on est retourné jusqu’au village de Takaka où l’on s’est réfugié à la bibliothèque. Et on en a aussi profité pour vous raconter tout cela.

On vous laisse avec les photos de Tristan, les miennes seront là très prochainement. À tout bientôt !

Pages :«123456789...28»